Rock

Pris au piège à New York : l’histoire de Superlitio le 11 septembre

Par Charles, le septembre 11, 2021 — musique, Rock — 2 minutes de lecture
Pris au piège à New York : l'histoire de Superlitio le 11 septembre

11 septembre 2001 C’est une date que Superlitio, le groupe californien, n’oubliera probablement jamais. Le parcours d’un voyage équipé de rêves, beaucoup de musique et un contrat dans la valise, a pris un cours différent pour Superlitio.

Pour eux, se souvenir de ce jour, c’est comme regarder un film au ralenti, comme si le temps s’était arrêté un instant. Avec une voix cassée Pipe Bravo, Le chanteur du groupe a raconté à Radionica comment il se souvient de ce moment 20 ans plus tard.

« Babylone » C’est une chanson qui fait référence à ce moment que le groupe a vécu ce 11 septembre. A cette époque, Superlitio avait dans sa valise un contrat offert par Tony Clark, président de Cielo Music Group, et bien qu’ils n’aient pas compté sur la tragédie qui a donné au voyage une tournure inattendue, à leur retour à Cali, ils ont réalisé qu’ils devaient arrêtez de regarder l’américain et concentrez-vous sur ses racines, c’est à ce moment-là que le trébucher Tropicana, l’un de ses albums les plus marquants.

Apprenez plus de détails sur l’histoire de ce groupe de Cali, dans le documentaire « Superlitio – Salsa, endurance et Rock & Roll « .

Charles

Charles

Lorsque je n'écris pas d'article, je suis un compositeur et tromboniste qui crée de la musique pour les improvisateurs. Je suis par ailleurs actif dans le domaine des performances musicales en réseau depuis 2012 et a notamment joué, composé et coproduit des dizaines de concerts télématiques avec des collaborateurs en Amérique du Sud et du Nord, en Corée et en Europe.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.