Punk

POND organise une soirée dance-punk sur le nouveau single «Pink Lunettes»: Stream

Par Charles, le avril 1, 2021 — musique, Punk, Rock — 2 minutes de lecture
POND organise une soirée dance-punk sur le nouveau single «Pink Lunettes»: Stream

POND est de retour. Les cinglés psych-rock australiens viennent de sortir «Pink Lunettes», leur première nouvelle chanson en deux ans, accompagnée d’un clip vidéo flou et lo-fi. Diffusez-le ci-dessous.

«Pink Lunettes» prend une tournure inattendue par rapport à l’album 2019 du groupe Tasmanie. Avec des tambours incessants et des synthés rétro gonflés, POND fait de son mieux pour vous faire pomper le sang avec un dance-punk trépidant qui rappelle le système de son LCD mélangé à Suicide. C’est chaotique et maniaque, mais cela convient bien à POND, et ils ne perdent leur foulée à aucun moment sur les quatre minutes de la piste.

Ce sentiment est d’autant plus étiré dans le clip vidéo de la chanson. Réalisé par Jamie Terry, le clip met en scène des lumières stroboscopiques violettes autour du leader Nick Allbrook alors qu’il chante, à la manière d’un karaoké, sur les paroles étalées en bas de l’écran en texte blanc. La caméra s’incline et tourne, se tordant comme si elle essayait de s’accrocher à Allbrook pendant que le groupe avance à chaque temps fort.

Il n’y a pas encore d’indication sur la question de savoir si ce nouveau son imprégnera leur prochain album, mais il semble que POND le creuse quand même. «Je pense que nous avons réussi à trembler le long de la corde raide du néon entre une spontanéité totalement déchaînée et stroboscopique et un élan concentré vers l’avant», a déclaré Allbrook dans un communiqué.

Après avoir laissé tomber leur excellent album en hommage à l’Australie, POND a passé le reste de l’année 2019 à enregistrer un album live énergique et des foules époustouflantes avec leur pochette de Madonna. Ils se sont également assis pour discuter avec Lior Phillips de Consequence of Sound, pour discuter de leurs premiers concerts, de leurs rêves torrides et de l’importance de la collaboration sur son podcast.

Charles

Charles

Lorsque je n'écris pas d'article, je suis un compositeur et tromboniste qui crée de la musique pour les improvisateurs. Je suis par ailleurs actif dans le domaine des performances musicales en réseau depuis 2012 et a notamment joué, composé et coproduit des dizaines de concerts télématiques avec des collaborateurs en Amérique du Sud et du Nord, en Corée et en Europe.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.