Jazz

Nouvelles chansons premières sonores | 44musique

Par Charles, le novembre 17, 2020 - Jazz, Metal, musique, New Wave, Pop, Punk, R&B, Reggae, Rock
Nouvelles chansons premières sonores |  Radionique

Dans ce nouvel opus de nouvelles chansons, nous trouvons de puissantes collaborations, des expériences sonores de groupes expérimentés et la naissance de projets qui remplissent nos oreilles de joie.

Bienvenue dans un nouveau bouquet de sons aussi variés que captivants.

« Poème d’amour »
Xavier Martínez avec Vili Gloria

Xavir Martinez C’est un artiste de Cali qui a rempli nos têtes de chansons subtiles et armé de profondeur. Chaque sortie est une nouvelle opportunité de nous plonger dans ces mélodies douces qui se marient parfaitement avec sa voix.

« Poème d’amour » ne fait pas exception, ce morceau qui parle des souvenirs d’amour et de l’absence elle-même, est accompagné d’un son minimal et Lo-fi qui nous fait naviguer dans la mer incertaine de l’amour et du chagrin.

« Ouvre les yeux et crie »
Monokoï

Camilo Sanchez a été derrière les guitares et les claviers pour des projets comme Divagash, Popper, Moniteur et, récemment, en tant que musicien invité à Diamant électrique. Et maintenant il se jette dans le vide et prend le micro, les paroles et la production pour donner vie à Monokoï, une proposition personnelle qui fait partie d’un voyage qu’il a décidé de faire vers d’autres latitudes.

« Ouvre les yeux et crie » est la lettre d’introduction de Monokoi, une chanson qui parle de dépression et d’anxiété et qui, musicalement, mélange différentes textures avec des synthétiseurs des années 80, des échantillons enregistrés avec le téléphone portable et une ligne de basse qui embrasse le groove avec le Beats.

« Parfois »
Diamant électrique

Dans le répertoire de Diamant électrique cette chanson marque un avant et un après. Non seulement parce que dans ce single – et pour la première fois -, Juan Galeano et Daniel Álvarez partagent la voix, mais parce qu’ils nous donnent une chanson totalement différente, un boléro à la diamante.

« Cette chanson est unique, c’est la preuve que nous avons très peu de liens quand nous faisons de la musique. C’est très libérateur de pouvoir dire ‘rendons cette chanson complètement improbable et c’est tout’, nous pouvons le faire sans que rien ni personne ne nous le dise non, et surtout sans se limiter à essayer. C’est aussi un texte drôle, vulnérable et totalement personnel, tant pour Juan que pour moi « dit Daniel Álvarez.

« Anges »
Alfonso Espriella Feat. Montañera

Alfonso Espriella Il a parcouru le chemin de la musique pendant dix ans, il l’a fait avec courage et persévérance. Il célèbre cette décennie avec de la musique, reprenant certaines de ses chansons en compagnie d’artistes tels que Matthieu Paris de Oh’laville ou Francisco Marti de Caravane en feu.

Et cette fois il nous présente « Anges » en compagnie de la voix intense de Montañera. « Les anges essaient de découvrir le potentiel lumineux et aimant de la vie, que ce soit par rapport à quelqu’un, à quelque chose ou à l’essence transcendante de la vie en soi », Alfonso raconte la chanson.

« Nouvelle normale »
Moya et les brise-glaces

« Je suis arrivé à Cartago », « Par Lisbonne » ou « Comme toi » ont été quelques-uns des lancements qui ont nourri ce projet. Pour clôturer ce cycle de nouvelles chansons, Camilo Moya livre « Nouvelle normale », un morceau groovy qui parle de l’époque dans laquelle nous vivons: «Une chanson pour l’époque, pleine d’incertitude et de nostalgie, une pièce qui prône le droit à la fragilité et au pessimisme, tout en nous invitant musicalement à danser et à nous défouler », explique Moya à propos du lancement.

« Revenir »
Mabiland

Né à Quibdó et actuellement basé à Medellín, Mabiland Il est l’une des voix pop et R&B colombiennes les plus talentueuses du moment. Tout au long de cette année, il a sorti une série de singles et présente maintenant un hommage à Rodolfo Aicardi avec un renversement de « Revenir » au rythme du boléro du XXIe siècle. Mabiland nous montre toute la beauté de sa voix, alors qu’elle chante accompagnée de la guitare de Daniel Alejandro Sánchez Jarramillo.

« Laisse entrer les nouveaux morts »
Romperayo avec Señor Naranjo

Le psychédélisme tropical du groupe de Bogota Briseur rejoint le groupe post-punk brut de Medellín M. Naranjo, pour former une combinaison délirante. Cette chanson est un mélange parfait entre deux sons disparates unis par une racine rock qui s’entrelace dans « Laisse entrer les nouveaux morts », qui a un rythme très festif et drôle qui sonne parfaitement comme des paroles ironiques.

« Mauvaise herbe »
Lait de tigre

Après un « Dimanche infini », Lait de tigre continue de devenir une bande-son à succès pour le présent. Avec « Mauvaise herbe », leur deuxième single, le groupe raconte une série d’événements malheureux qui semblent décrire ce 2020: « Moment regrettable et inhabituel au cours duquel la pandémie nous a emmenés au ranch et nous a plongés dans l’isolement », comme ils l’expliquent dans la déclaration.

Rappelons que Lechedetigre vient depuis le début de 2018 consolider sa Tragedy Cumbia Rock, un genre éclectique qui navigue à travers les univers rythmiques et harmoniques de la cumbia colombienne, de la chicha péruvienne et de la villera cumbia argentine, quelques influences de la house des années 90 et de l’électro française. en passant par le rock, le reggae et même le trip hop britannique. Plutôt, ouvrez les oreilles.

« Botte de jambe »
Le nombril et les jeunes mères

Quelques jours avant la fermeture obligatoire, le bassiste Santiago Botero (MULA, El Navel, Los Toscos) invité Les jeunes mères unir leurs forces sur la même scène et au même moment. Fondamentalement, il s’agissait de réunir les deux groupes dans une session inspirée par les idées qui Miles Davis développé sur trois de ses albums les plus controversés: « In a silent way », « Bitches brew » et « On the corner ».

Une équipe de rêve s’est réunie sur scène: Jawwad taylor (trompette, voix), Jason Jackson (sax ténor), Jonathan Horne Oui Kike mendoza (guitares), Stefan Gonzalez (vibraphone), Ivan Medellin (claviers), Ingebrigt Håker Flaten Oui Santiago Botero (faible) et Pedro Ojeda et Frank Rosaly (batteries). Le résultat était un brouillon spirituel avec du free jazz, du psychédélisme, du rock brut et abstrait. Ce produit, publié par le sceau Incorrect, cela devient un souvenir de ces nuits qui doivent revenir.

« Des oiseaux »
Nourrir Blak

Nous avons rencontré le son étrange mais génial de Nourrir Blak, un groupe pastusa impossible à cataloguer. Metal, noise, post punk et new wave se rencontrent dans les chansons éclectiques et polyrythmiques de ce groupe qui vient de sortir son premier album intitulé « Oiseaux » (2020). Huit titres composent cette œuvre sombre et erratique qui nous invite à nous débarrasser des sens et à laisser le son nous posséder.

« Meurtre de corbeaux »
Nucléaire

Chili Il a une forte tradition metal créée à la fin des années 80 et a aujourd’hui plusieurs des projets les plus passionnants de la région en termes de sons extrêmes. Nucléaire est l’un des groupes qui mène ce mouvement du nouveau métal chilien et vient de sortir son nouvel album intitulé « Meurtre de corbeaux » (2020), un puissant cri de fureur qui dénonce le chaos actuel au rythme du métal et nous invite à nous faire éclater la tête dans un pogo.

« Dîtes-moi »
Eddie Stofe et Maricela

Eddie Stofe et Maricela est un groupe pop émergent de Carthagène créé en 2019 qui présente son nouveau single intitulé « Dîtes-moi », qui traite de la nécessité de trouver une lumière au bout du tunnel.

Cette libération est un appel à ne jamais baisser les bras ni à prendre quoi que ce soit pour acquis dans la vie. Cette chanson est le premier aperçu de « Mirages », le prochain album du groupe qui cherche à continuer à grandir et à gagner du terrain au sein de la musique nationale indépendante.

Charles

Charles

Lorsque je n'écris pas d'article, je suis un compositeur et tromboniste qui crée de la musique pour les improvisateurs. Je suis par ailleurs actif dans le domaine des performances musicales en réseau depuis 2012 et a notamment joué, composé et coproduit des dizaines de concerts télématiques avec des collaborateurs en Amérique du Sud et du Nord, en Corée et en Europe.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.