Jazz

Nouvelle musique pour clôturer la danse de juillet

Par Charles, le juillet 26, 2021 — Jazz, musique, Pop, Rock — 4 minutes de lecture
Nouvelle musique pour clôturer la danse de juillet

Nous terminons le septième de 2021 et sans aucun doute quelque chose de bien que cette année mouvementée nous a laissé, c’est de la bonne musique. Tout au long de ces mois, nous avons vu toutes sortes de premières et la naissance de nouveaux projets musicaux qui montrent que malgré la situation complexe du monde, la beauté peut encore être créée.

C’est pourquoi nous souhaitons vous présenter quelques sorties enregistrées au mois de juillet, afin que vous soyez attentif aux nouveaux sons qui se créent dans toute la région.

Prendre plaisir!

« Lassitude L’ennui »
Buha2030

Un saxophone sombre marque la mélodie du dernier single de Buha2030, un projet de rock expérimental mené par le chanteur et clarinettiste Pastusa Gabriela Ponce. « Lassitude L’ennui » Il peut être défini comme un cri de soulagement qui cherche à affronter et à briser l’ennui et les liens. Musicalement, il s’agit d’un jeu sonore entre un rock lourd et un peu déchirant, auquel se mêlent des hits percussifs qui font référence aux grosses caisses de la musique andine traditionnelle. Un peu de sorcellerie, un peu de rock, un peu de poésie et une quête pour briser le moule sont les éléments qui se réunissent dans ce projet.

« Les gens »
Catalina Avila ft Elkin Robinson

La percussionniste Catalina Ávila a présenté une nouvelle chanson qui cherche à réchauffer les cœurs et à honorer la beauté et la bonté des êtres humains. Il s’agit d’une composition douce dont le rythme nous invite à danser lentement et souriant, qui à la fin s’accélère et devient caribéen grâce à la contribution du chanteur de Providence Elkin Robinson, qui chante l’importance de guérir le pays par l’amour.

« Dans le visage »
YNLT

Le groupe de Bogota, Yo No La Tengo, a présenté son deuxième single : un rock énergique et rapide qui, comme son nom l’indique, est un coup au visage. Cette chanson est une sorte de regard dans le miroir, une confrontation avec soi, qui s’exprime à la pointe de guitares distordues et d’une batterie frénétique. « Dans le visage » créé aux côtés de la première vidéo du groupe qui peut être définie comme une destruction surréaliste du narcissisme.

« Je ne suis pas d’ici, même pas de là-bas »
Garçon de Trujillo

Le groupe chilien de combiera tzigane Chico Trujillo, a lancé un renversement de « Je ne suis pas d’ici, même pas de là-bas », du vagabond argentin, poète et auteur-compositeur-interprète Facundo Cabral. Dans cette version amusante, Chico Trujillo s’est joint à Gipsy et son combo, pour créer cette cumbia itinérante dédiée à tous les esprits libres du monde.

« La collection Véronique »
E Multicolore

Avec une animation spectaculaire, E Multicolor a présenté son nouveau single. Il s’agit d’un projet électro pop rock mené par Nicolas Botero, fabriqué avec des machines qui rappellent les sons électroniques des années 80, parfaits pour danser sous les néons. « La Collection Véronique« Est-ce un thème légèrement nostalgique dont les animations sont un voyage psychédélique au plus profond de l’inconscient.

« Parfait »
Pnce ft je suis Emilia

Le musicien mexicain Pønce, a sorti une vidéo enregistrée en direct de son single « Parfait », Enregistré avec le chanteur et bassiste de Bogotá, Soy Emilia. Il s’agit d’une chanson pop romantique, parfaite pour dédicacer qui a un rythme tiré du dembow, mais plus lent, parfait pour se laisser emporter avec un partenaire et s’embrasser dans le noir. La vidéo a été enregistrée au Pro Forum à Mexico et montre un jeu de lumières et d’écrans verts, qui va très bien avec le ton affectueux de « Perfectos ».

Résumé du démon
Alexandre Goché

Originaire du Pérou, le musicien, bassiste et producteur, Alexander Goché, présente son nouvel EP, qui est une exploration abstraite et instrumentale de la musique électronique. Inspiré par IDM, et avec des beats sombres et liquides. Battements de batterie, rythmes jazz et sons expérimentaux composent les cinq chansons qui composent cet album hypnotique.

Charles

Charles

Lorsque je n'écris pas d'article, je suis un compositeur et tromboniste qui crée de la musique pour les improvisateurs. Je suis par ailleurs actif dans le domaine des performances musicales en réseau depuis 2012 et a notamment joué, composé et coproduit des dizaines de concerts télématiques avec des collaborateurs en Amérique du Sud et du Nord, en Corée et en Europe.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.