Actualité

Lorde partage l’EP des chansons de Solar Power chantées en maori

Par Charles, le septembre 9, 2021 — musique — 2 minutes de lecture
Lorde partage l'EP des chansons de Solar Power chantées en maori

Lorde a sorti l’EP surprise Te Ao Mārama, une collection de cinq chansons de son nouvel album Solar Power chantées en maori, la langue indigène de la Nouvelle-Zélande. Les bénéfices du PE seront reversés aux associations caritatives néo-zélandaises Forest and Bird et Te Hua Kawariki Charitable Trust. Écoutez-le ci-dessous.

Dans une lettre d’information aux fans, Lorde a expliqué sa décision de sortir l’EP et sa relation avec la langue maorie. « Beaucoup de choses se sont révélées lentement à moi pendant que je faisais cet album, mais la principale réalisation était de loin qu’une grande partie de mon système de valeurs autour de la prise en charge et de l’écoute du monde naturel vient des principes traditionnels maoris », a-t-elle écrit. « Il y a un mot pour cela en te reo : kaitiakitanga, qui signifie « tutelle ou prise en charge du ciel, de la mer et de la terre ». »

Elle a ajouté : « Je ne suis pas Maori, mais tous les Néo-Zélandais grandissent avec des éléments de cette vision du monde. Te ao Māori et tikanga Māori expliquent en grande partie pourquoi les gens qui ne sont pas d’ici ont l’intuition que notre pays est gentil. de « magique », je pense. Je sais que je suis quelqu’un qui représente la Nouvelle-Zélande dans le monde d’une certaine manière, et en faisant un album sur l’endroit d’où je viens, il était important pour moi de pouvoir dire : cela fait de nous qui nous sommes ici. C’est aussi une langue d’une beauté folle – j’ai adoré chanter dedans. Même si vous ne comprenez pas le te reo, je pense que vous apprécierez l’élégance de mes mots.  »

Les paroles de Te Ao Mārama ont été traduites par Hana Mereraiha tandis que Dame Hinewehi Mohi et Sir Timoti Kāretu sont remerciés pour avoir « supervisé » le projet dans ses crédits.

Charles

Charles

Lorsque je n'écris pas d'article, je suis un compositeur et tromboniste qui crée de la musique pour les improvisateurs. Je suis par ailleurs actif dans le domaine des performances musicales en réseau depuis 2012 et a notamment joué, composé et coproduit des dizaines de concerts télématiques avec des collaborateurs en Amérique du Sud et du Nord, en Corée et en Europe.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.