Actualité

Le Supersón Frailejón nous rappelle que l’eau vaut plus que l’or

Par Charles, le mars 30, 2021 — musique — 2 minutes de lecture
Le Supersón Frailejón nous rappelle que l'eau vaut plus que l'or

En ce moment, la planète Terre traverse un moment critique alors que les ressources naturelles s’épuisent et que la pollution détruit la vie. C’est pourquoi nous devons repenser l’économie extractiviste car ses conséquences se sont avérées dévastatrices. En Colombie, il y a la figure légale du consultation préalable avec laquelle les communautés, principalement autochtones, peuvent décider d’autoriser ou non la réalisation de projets ou de travaux d’exploitation sur leur territoire.

À l’heure actuelle, le débat sur la fracturation et la méga-extraction se concentre sur nombre de ces territoires, où se trouve une bonne partie de l’eau potable de la Colombie et qui sont également des écosystèmes très fragiles, comme le Páramo de Santurbán.

Pour appeler au respect de la consultation préalable et prendre conscience de l’importance vitale de la préservation de l’eau, El Supersón Frailejónico, a lancé « Ici, nous disons non! ». Ce nouveau single mixé et masterisé par Nicolás Eckhardt au studio La Milagrosa, est une chanson de combat faite au rythme des flûtes et des tambours andins.

La chanson appartient à, Avec la couleur, prochain album d’El Supersón Frailejónico qui sortira le 16 avril via In-Correcto.

Profitez de « Ici, nous disons non! » et rappelez-vous que la vie passe toujours en premier.

Charles

Lorsque je n'écris pas d'article, je suis un compositeur et tromboniste qui crée de la musique pour les improvisateurs. Je suis par ailleurs actif dans le domaine des performances musicales en réseau depuis 2012 et a notamment joué, composé et coproduit des dizaines de concerts télématiques avec des collaborateurs en Amérique du Sud et du Nord, en Corée et en Europe.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.