Reggae

La «  tragédie de la cumbia rock  » de Lechedetigre

Par Charles, le mars 30, 2021 — Electro, musique, Reggae, Rock — 2 minutes de lecture
La `` tragédie de la cumbia rock '' de Lechedetigre

Cumbia colombienne, Chicha péruvienne, cumbia villera argentine, quelques influences de loger 90 et electro francais, le rocher de Velouté, les reggae de Les Wailers, Alton Ellis et le mythique Studio un et les sons de voyage hop Britanique. En réunissant l’essence de toutes ces saveurs, le groupe de Bogota Lait de tigre donne à la vie un nouveau son appelé « Tragédie cumbia rock ».

Dans les jours passés, le groupe a libéré Attention, le premier EP du groupe. Il y a un total de quatre thèmes « Qui voyagent à travers le temps, sauvant des images et des amours de vies passées, d’un monde parallèle et nostalgique dans les Caraïbes surréalistes »explique le regroupement.

Avec les paroles et la voix de Gabriela del Sol Abello, claviers de Image de balise Juanita Olaya et Ivan Medellin, la guitare de Juan Pablo Cardona, le bas Matthieu Rudas et avec Santiago Rudas aux tambours, Lechedetigre met les pieds dans le passé et ses ruines et dans le fruit comme l’espoir des retrouvailles.

L’EP a été enregistré dans les studios de Disques Mambo Negro sous la production d’Iván Medellín et maîtrisé par Nicolas Eckardt (La Sonora Mazurén, Ensemble Media Luna et Romperayo). Voir la lumière avec le support des timbres Disques de tête et Lien caché.

Vous pouvez l’écouter ci-dessous:

Charles

Charles

Lorsque je n'écris pas d'article, je suis un compositeur et tromboniste qui crée de la musique pour les improvisateurs. Je suis par ailleurs actif dans le domaine des performances musicales en réseau depuis 2012 et a notamment joué, composé et coproduit des dizaines de concerts télématiques avec des collaborateurs en Amérique du Sud et du Nord, en Corée et en Europe.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.