Actualité

La star de Nevermind de Nirvana poursuit le groupe pour exploitation

Par Charles, le août 25, 2021 — musique — 2 minutes de lecture
La star de Nevermind de Nirvana poursuit le groupe pour exploitation

L’enfant star de l’album Nevermind de Nirvana en 1991 poursuit le groupe pour exploitation sexuelle d’enfants. Spencer Elden a intenté une action en justice contre le groupe, la veuve de Kurt Cobain, Courtney Love, et plusieurs maisons de disques, devant un tribunal de district californien lundi, selon TMZ. Il réclame des dommages-intérêts d’au moins 150 000 $ à chacun des 15 défendeurs. 44musique.com a contacté Elden pour commentaires.

Elden avait quatre mois lorsqu’il a été photographié par Kirk Weddle pour la couverture de l’album de 1991 du groupe grunge. Tournée nue et chassant un billet de banque alors qu’elle était immergée dans une piscine, l’image allait devenir l’une des œuvres d’art les plus mémorables et les plus vues de la décennie.

Dans son procès, Elden allègue que les accusés ont produit de la pornographie juvénile en le photographiant avec ses organes génitaux visibles avant de la distribuer à travers le monde.

Le procès accuse les défendeurs d' »exploitation sexuelle d’enfants à des fins commerciales depuis son enfance jusqu’à nos jours… les défendeurs ont sciemment produit, possédé et annoncé de la pornographie juvénile commerciale représentant Spencer ». Il est également allégué qu’Elden n’a jamais été payé pour son apparence et que ses parents n’ont pas signé de formulaire de décharge pour l’image, qui a été conçue par Cobain et le directeur artistique Robert Fisher.

Elden déclare dans le procès qu’il a subi des « dommages à vie » du fait de son apparition sur la couverture, y compris « une détresse émotionnelle extrême et permanente avec des manifestations physiques ».

Depuis son apparition sur la couverture en 1991, Elden est revenu au tournage à plusieurs reprises. Il a récemment recréé l’image en 2016 pour marquer le 25e anniversaire de Nevermind. S’adressant au New York Post à l’époque, il a laissé entendre qu’il n’était pas à l’aise avec son rôle dans le tournage, racontant le journal. « Récemment, je me suis dit : ‘Et si je n’étais pas d’accord avec le fait que mon putain de pénis soit montré à tout le monde ?’ Je n’avais pas vraiment le choix.

44musique.com a contacté les représentants de Nirvana pour commentaires.

Charles

Charles

Lorsque je n'écris pas d'article, je suis un compositeur et tromboniste qui crée de la musique pour les improvisateurs. Je suis par ailleurs actif dans le domaine des performances musicales en réseau depuis 2012 et a notamment joué, composé et coproduit des dizaines de concerts télématiques avec des collaborateurs en Amérique du Sud et du Nord, en Corée et en Europe.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.