Actualité

Kanaku et El Tigre, Jorge Drexler et Alexis Díaz-Pimienta

Par Charles, le février 26, 2021 — musique — 3 minutes de lecture
Kanaku et El Tigre, Jorge Drexler et Alexis Díaz-Pimienta

Depuis sa création en 2010 Kanaku et le tigre a cherché à raconter les histoires de ses membres en relation avec le Pérou, leur pays, avec une exploration sonore des percussions qui les a amenés à utiliser des jouets, des tables, des bouteilles, des scies et bien d’autres éléments du quotidien.

L’année dernière, au milieu de la quarantaine, le troisième album du groupe a été une surprise: « Si je fais un zoom avant, puis-je voir l’Afrique?« , une œuvre qui montre sans aucun doute le processus et la maturité musicale du trio, et qui présente désormais un clip vidéo d’une de leurs chansons, « Ouvrez vos bras comme un avion » près de Jorge Drexler et le cubain Alexis Diaz-Poivre.

Selon Bruno Bellatín, «En ces temps changeants, nous pouvons sentir que nous n’avons pas quelque chose à quoi nous accrocher, quelque chose qui apporte continuité et sens. Cette chanson nous invite à élargir nos horizons, à réévaluer l’idée que nous entretenons du monde et à nous rappeler que nous avons tous un chemin individuel, en même temps nous partageons tous un chemin commun ».

« Ouvre tes bras comme un avion » C’est une chanson qui frémit, elle a une atmosphère intime et pleine de sentiments, c’est une ode à l’existence. Jorge Drexler et l’éminent repentiste cubain Alexis Díaz-Pimienta sont des amis du groupe péruvien et avec eux – à distance – les voix de la chanson ont travaillé.

« Une vie heureuse n’est pas une vie meilleure
Une vie heureuse n’est pas une vie sans douleur
Nous grandissons tous différents
Nous devenons tous différents parce que nous sommes tous les autres
Et ces autres, nous, la nostalgie est un pur instinct … « 
Ouvrez vos bras comme un avion, Kanaku et le tigre.

Le clip vidéo qui accompagne la chanson présente l’histoire d’amitié de trois adolescents qui jouent et découvrent le monde en liberté. Et il met en vedette Ray del Castillo (Guerrero: Le film et Billy Elliot), Paulina Bazán (Film « La migration ») et Jesús Verano (Organisation Alto Pérou).

Charles

Charles

Lorsque je n'écris pas d'article, je suis un compositeur et tromboniste qui crée de la musique pour les improvisateurs. Je suis par ailleurs actif dans le domaine des performances musicales en réseau depuis 2012 et a notamment joué, composé et coproduit des dizaines de concerts télématiques avec des collaborateurs en Amérique du Sud et du Nord, en Corée et en Europe.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.