Afro

« El Dolor de Mis Ancestros »: La nouvelle d’Hugo Candelario avec son Grupo Bahía

Par Charles, le juillet 19, 2021 — Afro, Blues, musique — 2 minutes de lecture
"El Dolor de Mis Ancestros": La nouvelle d'Hugo Candelario avec son Grupo Bahía

Hugo Candelario c’est un centre de dialogue musical et culturel. Depuis l’enfance, dans son pays natal Guapi, a été exposé au son du marimba, alors qu’ils devaient encore le soulever sur un banc pour atteindre l’instrument. Il vivait à Bogotá, également à Cali, et s’imprégnait de toute la musique qui jouait dans la ville. Il a naturellement construit un pont entre les mondes, met le marimba à l’échelle occidentale et insuffle une nouvelle vie à un instrument qui semble parfois crypté. Et par conséquent, le voyage sonore a été long et large.

En 1992, Candelario a officiellement lancé le Groupe Bahia qui, à travers un vaste catalogue et des formats tels que orchestral, ensemble, folklorique ou trio, a réussi à préserver les racines, le sentiment et la spiritualité de la musique du Pacifique colombien, tout en recherchant, créant et diffusant dans un contexte urbain. Grupo Bahía est sans aucun doute l’un des plus grands bastions de la musique dans cette partie du pays.

Ces derniers jours, Hugo Candelario a lancé une chanson à travers les différents réseaux que, bien qu’il ait composé il y a 25 ans, il attendait le bon moment pour voir le jour. Comme un trésor qui sort d’une malle, dans « La douleur de mes ancêtres », comme cette pièce s’intitule, Candelario surprend encore une fois en réalisant une synchronicité entre les rythmes du Pacifique colombien et le blues, cette merveille musicale née des communautés afro-américaines du sud des États-Unis au début du 20e siècle.

Avec Hugo Candelario, ils étaient Eliana Cogliati, Milay Mosquera, Andrés González, Johan Castro, Magnus Lindgren, Manuel Restrepo, Luis Bravo, Harlinson Lozano, Richard Stella, Andrés Sánchez, Carlos Bonilla, Fernando Silva et Sebastián Blackburn. La vidéo a été réalisée par Carlos Moreno.

Ensuite, profitez de cette pièce, qui commence doucement et chantante pour se terminer en force dans laquelle il est affirmé que plus de vies et de rêves ne sont pas emportés en Colombie.

Charles

Charles

Lorsque je n'écris pas d'article, je suis un compositeur et tromboniste qui crée de la musique pour les improvisateurs. Je suis par ailleurs actif dans le domaine des performances musicales en réseau depuis 2012 et a notamment joué, composé et coproduit des dizaines de concerts télématiques avec des collaborateurs en Amérique du Sud et du Nord, en Corée et en Europe.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.