Pop

DaBaby fait référence à la controverse sur l’homophobie de Rolling Loud dans la vidéo « Donner ce que c’est censé donner »

Par Charles, le juillet 29, 2021 — Festival, musique, Pop — 3 minutes de lecture
DaBaby fait référence à la controverse sur l'homophobie de Rolling Loud dans la vidéo « Donner ce que c'est censé donner »

La performance de DaBaby à Rolling Loud à Miami ce week-end a été la plus controversée du week-end, en partie à cause de certaines déclarations homophobes et de la désinformation sur le SIDA que le rappeur a données entre les chansons. Maintenant, le rappeur a fait référence à l’explosion dans un nouveau clip pour la chanson « Giving What It’s Supposed To Give », réalisé par le rappeur lui-même.

Dans une scène, DaBaby brandit une pancarte avec le mot « SIDA » dessus. La vidéo se termine par un message écrit dans une police arc-en-ciel – « Ne combattez pas la haine avec la haine ». – suivi d’une déclaration étrange et sans excuse : « Mes excuses d’être moi de la même manière que vous voulez la liberté d’être vous-même. » Regardez ci-dessus via Pitchfork.

DaBaby a fait ses commentaires incendiaires au festival dimanche. « Si vous ne vous présentez pas aujourd’hui avec le VIH, le SIDA ou l’une de ces maladies sexuellement transmissibles mortelles qui vous feront mourir dans deux à trois semaines, alors allumez votre téléphone portable », a-t-il déclaré, ajoutant « Les gars, si tu ne suces pas la bite sur le parking, allume ton téléphone portable. Dans une déclaration ultérieure publiée sur Instagram, DaBaby s’est creusé plus profondément, affirmant qu’il accepte ses fans gays parce qu’ils ne sont pas « méchants » ou « junkies ».

Les commentaires ont été condamnés le lendemain par Dua Lipa, qui a enrôlé DaBaby sur le remix du tube pop « Levitating ». Elle était « surprise et horrifiée par les commentaires de DaBaby », selon un article publié sur Instagram Stories. « Je ne reconnais vraiment pas cela comme la personne avec qui j’ai travaillé », a-t-elle poursuivi. « Je sais que mes fans savent où se trouve mon cœur et que je suis à 100% avec la communauté LGBTQ. »

DaBaby a abordé plus directement la question sur Twitter hier soir. « Quiconque a déjà été affecté par le SIDA/VIH, vous avez tous le droit d’être bouleversé », il a écrit, « Ce que j’ai dit était insensible même si je n’ai pas l’intention d’offenser qui que ce soit. Alors mes excuses. Mais la communauté LGBT… . »

DaBaby n’a pas encore parlé de l’autre controverse avec sa performance Rolling Loud: une apparition de Tory Lanez, le rappeur accusé d’avoir tiré dans le pied de la collaboratrice fréquente de DaBaby, Megan Thee Stallion. Lanez a nié les accusations.

Mercredi, Elton John a partagé une série de publications sur Twitter cherchant à lutter contre la désinformation de DaBaby sur le VIH/SIDA. Voir ceux ci-dessous :

Charles

Charles

Lorsque je n'écris pas d'article, je suis un compositeur et tromboniste qui crée de la musique pour les improvisateurs. Je suis par ailleurs actif dans le domaine des performances musicales en réseau depuis 2012 et a notamment joué, composé et coproduit des dizaines de concerts télématiques avec des collaborateurs en Amérique du Sud et du Nord, en Corée et en Europe.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.