Afro

Communiqués de décembre | Sorties musicales 44musique

Par Charles, le décembre 6, 2020 - Afro, Blues, Concert, Country, Dancehall, Jazz, Metal, musique, Pop, Punk
Communiqués de décembre |  Sorties musicales Radionics

Cela a commencé le dernier mois de l’année et était plein de nouvelles musiques. Comme toujours, la gamme est vaste et peut satisfaire les goûts et les curiosités de tous types d’auditeurs: musique country, dancehall, blues, métal, free jazz, pop, font partie de cette sélection. Nous invitons chacun à suivre ce voyage où il sera sûrement captivé par quelque chose.

Une dernière impulsion qui nous quitte en 2020!

« Le Copetón »
Le Frailejónico Supersón

Depuis 2016, le Supersón Frailejónico recherche et crée des musiques traditionnelles telles que la chirimía du Cauca andin et de Caldas ou la musique à cordes de la région andine. À travers leurs paroles, ils cherchent à mettre les enjeux environnementaux sur la table, en chantant sur le territoire et sa biodiversité, la tradition et les problématiques des différents territoires dont ils s’inspirent. A cette occasion, la chanson «El Copetón» chante à propos de cet oiseau qui a été déplacé par la pollution environnementale et auditive. La pièce a été enregistrée chez Tambora Records et masterisée par Nicolás Eckardt.

«Quilo»
Dawer x Damper

Afrofuturism made from Cali, telle est la proposition de ce duo qui allie dancehall, soca, trap et néo-dog, pour réaliser ce projet unique. Le style est le meilleur moyen de définir la proposition esthétique et sonore de Dawer x Damper qui a sorti leur nouvelle vidéo intitulée «Quilo». Qui commence par une dédicace aux victimes de violence et nous emmène ensuite dans un monde de «flow et d’esthétique», composé de tons beiges et de très beaux cintres, mis en musique par un rythme hypnotique qui l’entoure et fait jouir . Il s’agit d’une production très soignée et élégante, pleine de détails époustouflants.

« La sorcellerie »
Jaker Mate avec Kat Yusti

Le son de Jaker Mate oscille entre le cyberespace et l’espace extra-atmosphérique, qui cette année a sorti plusieurs vidéos et vient de sortir sa plus récente collaboration avec l’artiste et producteur Kat Yusti. « Witchcraft » est une chanson cyberpunk lourde et électronique qui parle de la nuit et de ses sorts. C’est une invitation à une fête robotique dans laquelle, à travers des rythmes lourds, Jaker Mate nous invite à casser les écrans et tout ce qui nous restreint.

« Maintenant »
Carlos Elliot Jr et Bobby Gentilo

Après la rupture avec sa présentation au Concert Radiónica 2020, le guitariste et bluesman Carlos Elliot Jr présente son nouveau single intitulé «Now». Une belle chanson faite avec des arrangements d’instruments andins tels que la flûte de pan et la grosse caisse, dont la vidéo est un hommage à la beauté ineffable de la nature et des animaux qui y vivent. Cette chanson nous invite à respirer et à nous concentrer sur l’ici et précisément sur le maintenant.

« Chañan Cori Coca »
Renata Flores

Le chanteur péruvien Renata Flores Il a commencé à faire des reprises de succès pop en langue quechua, mais plus tard, il a été encouragé à chercher sa propre voix et l’a trouvée dans le piège. La proposition de Renata est unique car ce rythme la mêle à la tradition et au patrimoine indigène des Incas. « Chañan Cori Coca » est chanté en quechua et en espagnol et est un hommage à un guerrier inca qui s’est battu pour défendre Cusco avec Pachacútec. C’est sans aucun doute une proposition qui brise les paradigmes et qui nous invite à nous tourner vers nos racines indigènes et métisses pour créer de nouveaux sons.

« Et tu vois »
Les Hotpants

Le single de ce groupe de Cali, sorti il ​​y a quelques jours, est un hommage émouvant aux milliers de disparus et de morts qui ont laissé plus de 60 ans de guerre en Colombie. Il s’agit du troisième single de ce qui sera leur prochain album intitulé « El Ruido Y El Silencio », dans lequel ils réfléchissent à leurs propres expériences en relation avec le conflit dans notre pays. Dans « Y Ya Ves », le groupe cherche à créer une atmosphère de contemplation mélancolique à partir de sons profonds plus proches des émotions que de la textualité. Cette nouvelle chanson a été enregistrée dans les studios de Leandro Viana Ospina et son message principal est: « Le personnel est politique et l’art est un outil de transformation sociale. »

« Pandélirium »
Dante

Il s’agit de la cinquième et dernière chanson de la série de singles que le groupe colombien, basé en Californie, a décidé d’enregistrer, de produire et de sortir. La chanson montre les pensées d’un esprit nerveux au milieu de la pandémie, écoutant les voix du monde extérieur à travers les médias sociaux alors qu’il débat avec ses propres démons intérieurs sur ce qui est réel et ce qui ne l’est pas. Dans sa vidéo, Dante propose un voyage à travers ce qu’était ce 2020 à travers la plateforme sociale Twitter. Une conjonction de blues, jazz, trash / punk metal donne de la force à ce morceau.

« Autour du Soleil »
Catalina Avila

La multi-instrumentiste Catalina Ávila nous présente une chanson d’anniversaire amusante dans le meilleur style de la musique brésilienne. « Autour du soleil » est une invitation à profiter de la vie et au sourire avec les surprises de la vie quotidienne comme recevoir la visite d’un bourdon le jour de son anniversaire. «Lauelta al sol» est un nouvel aperçu du deuxième album solo de Catalina, il sera composé et produit par elle-même et mettra en vedette la participation de plusieurs musiciens invités.

« Nuit sombre »
Indus

Ce duo de musique électronique afro-latine colombien, dirigé par Oscar Alford, un producteur colombien qui a travaillé avec des artistes tels que Richard Blair (Sidestepper), Jhon Montoya (ZZK records) ou Ghetto Kumbé, revient sur le ring avec leur nouveau single « Noche Oscura » . Cette pièce, avec la participation de l’auteur-compositeur-interprète llanero Hermes Romero de Paz de Ariporo, est un hommage aux chansons du cow-boy de la plaine, posant également une rencontre sonore avec des rythmes afro. Le clip vidéo a été réalisé par le collectif Eric 2.38 et raconte l’histoire d’un fermier des plaines et sa relation avec sa terre, son bétail et le turpial, un oiseau typique de cette région mentionné dans la chanson de cow-boy. Une odyssée de rêve.

« À la fois »
Connaître la Russie

Avec la musique et les paroles du leader du groupe, Mateo Sujatovich, cette chanson parle en quelque sorte de ce mythe grec de Platon sur l’Androgynie, le personnage aux quatre bras et quatre jambes. La pièce a été produite et mixée par Nico Cotton, enregistrée par Cotton et Btesh, et masterisée par Javier Fracciha. Pour sa part, le clip vidéo a été produit par Geiser Discos, réalisé et édité par Ivan Pierotti et avec Malena Sánchez et Mateo Sujatovich.

« +++ »
Toke Rose

Sauver une chanson de 2012, le groupe Toke Rosa est de retour. « +++ » (more, more, more) a été créé quand le groupe a décidé de faire une pause indéfinie, mais c’est seulement quand ils se sont revus qu’ils ont décidé de l’enregistrer. Rappelons que Toke Rosa est composé de Juliana Pulido (voix), Lorena Ubaque (guitare), Julián Parody (guitare) et William Atehortua (basse), née en réponse à une industrie qui manquait à l’époque de figures féminines. La pièce a également la participation de Steven Baquero, chanteur et guitariste d’Apolo 7.

« Concert live enregistré au Périscope »
Los Suflantes et Tao Alado (María Angélica Valencia)

La saxophoniste et clarinettiste de Bogota María Angélica Valencia a créé deux enregistrements live qu’elle a enregistrés en février à Lyon, en France, dans le cadre d’une résidence. D’une part, dans le projet Los Suflantes Valencia, il est accompagné de Benjamin Nid, Aymeric Sache, Eugène Gaumeton, Gregory Sallet, Simon Girard et Victor Auffray. En revanche, dans Tao Alado, il joue avec Aymeric Sache et Raphaël Ginzburg. Profitez de cette exploration sonore.

« Femme normale »
Cami avec Francisca Valenzula Feat.

Francisca Valenzula a décidé à cette occasion de dédier sa musique aux femmes, avec l’une des voix les plus applaudies de ces dernières années, Cami. Sa chanson a un message clair: «Les femmes, les filles, tout ce qu’elles veulent être, il n’y a pas de bonne façon d’être une femme. Tel quel, c’est suffisant et c’est bien et c’est positif de briser ce stéréotype ».

Charles

Charles

Lorsque je n'écris pas d'article, je suis un compositeur et tromboniste qui crée de la musique pour les improvisateurs. Je suis par ailleurs actif dans le domaine des performances musicales en réseau depuis 2012 et a notamment joué, composé et coproduit des dizaines de concerts télématiques avec des collaborateurs en Amérique du Sud et du Nord, en Corée et en Europe.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.