Afro

Comment les artistes noirs ont créé les sous-genres les plus dynamiques de la dernière décennie

Par Charles, le mars 27, 2021 — Afro, Dancehall, musique, Pop, R&B, Rap — 2 minutes de lecture
Comment les artistes noirs ont créé les sous-genres les plus dynamiques de la dernière décennie

Au Royaume-Uni, la combinaison du rap, du R&B, de la grime, du dancehall et des afrobeats a donné naissance à Afroswing commercialement viable. Des artistes comme Kojo Funds, qui a inventé le terme du genre, J Hus, Jorja Smith et Mme Banks, ont tous joué un rôle dans sa popularité continue. En Jamaïque, des artistes comme Xklusive, Rygin King et Squash mélangent les années 808 en plein essor du trap avec une cadence de dancehall reconnaissable. Ailleurs dans les Caraïbes, la convergence de la soca avec Afrobeats ensemble appelé Afrosoca, a atteint un sommet en popularité au milieu des années 2010 avec des chansons comme «Ola» et «Bum Bum». Les artistes Afrobeats Timaya, Niniola et Afro B ont fréquemment collaboré avec des piliers de la soca comme Machel Montano et Olatunji pour créer des succès transfrontaliers. Un virage similaire vers les sons électroniques de l’EDM a trouvé son chemin dans la soca au milieu des années 2010, soutenu par des morceaux comme «All My Love» de Major Lazer.

En Afrique de l’Ouest, la scène alté a englobé un certain nombre de sons différents mais est indéniablement enracinée dans l’alt-R & B et les Afrobeats, avec des artistes comme Santi, Tems et Odunsi The Engine considérés comme des pionniers du genre. Malgré son étiquetage incorrect initial de «maison tropicale», le milieu des années 2010 a vu des éléments du dancehall se frayer un chemin dans la pop grâce à des chansons comme «Work» de Rihanna et «One Dance» de Drake. Alors que les artistes noirs ont continué à défier les limites du genre dans les années 2010 et dans la décennie actuelle, les sons noirs mondiaux continueront de se frayer un chemin plus profondément dans le courant dominant occidental. Seulement un an après les années 2020, on ne sait pas où les sons de la musique noire iront ensuite.

Assurez-vous de vous brancher sur The Block, du lundi au vendredi soir à 19 h partout au Canada / 19 h 30 à Terre-Neuve sur CBC Music. Les épisodes peuvent également être diffusés à tout moment sur CBC Listen.

Charles

Charles

Lorsque je n'écris pas d'article, je suis un compositeur et tromboniste qui crée de la musique pour les improvisateurs. Je suis par ailleurs actif dans le domaine des performances musicales en réseau depuis 2012 et a notamment joué, composé et coproduit des dizaines de concerts télématiques avec des collaborateurs en Amérique du Sud et du Nord, en Corée et en Europe.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.